AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 
Would you mind if I hurt you ? (madyan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

› MESSAGES : 11
› DATE INSCRIPTION : 18/07/2016



Sujet: Would you mind if I hurt you ? (madyan)
Ven 22 Juil - 22:18

We can't stop & We won't stop




Lessie
Alors moi c'est Lessie, je suis majeure et vaccinée depuis trop longtemps, malheureusement x) J'aime les séries telles que GOT ou Wayward Pines, et j'habite en région parisienne. J'ai connu le forum sur bazzart je crois, et je me connecterai tous les deux jours. Pour le rythme de RP, ça va dépendre de mon travail/vacances mais au moins une fois par semaine au minimum. Pour le reste, on verra en privé je dirais  

© tellers
nom : West. C'est un nom connu, de l'autre côté des Etats-Unis surtout. Ici, beaucoup moins. Et puis des West, il y en a d'autres. Sauf que ce nom-là, c'est celui d'un père trop puissant que Mad a laissé derrière lui. ▲  prénom : Madyan. Ses parents devaient avoir bu un coup de trop le jour où ils ont décidé que leur fils s'appellerait comme ça.  ▲  âge et date de naissance : 27 ans, depuis un 7 mars à Los Angeles. ▲ statut civil : Célibataire. Ses relations de couple sont forcément foireuses, tortueuses. ▲  orientation sexuelle : Ce qu'il s'en fout du sexe de l'autre. ▲  metier : Aide-soignant. ▲  situation familiale : Dans la famille West, il y a le père, l'enfoiré qui se glissait dans son lit lorsque la nuit était trop obscure, croquemitaine à l'odeur forte dans le creux de ses draps. Puis il y a la belle-mère, l'autruche, l'ignorante attachée aux apparences. La vraie, il ne l'a jamais connue, elle est morte en lui donnant le jour. Et pour finir, il y a la demi-sœur, l'oubliée, la laissée-derrière, la proie devenue intéressante, l'abandonnée dans ses limbes. ▲  traits de caractère : Intelligent, sans empathie, sans remord, impulsif, violent, sarcastique, menteur, manipulateur, stratège, inventif, immorale, orgueilleux, charmeur, ... ▲  groupe : The Evil. ▲  crédits : tellers

I don't feel what you feel



Tes tics/manies
Tes envies de liens


 

I. ▬ Une clope vissée à ses lèvres viciées. Il a commencé durant l'adolescence, conservant cette habitude qui a débuté parce qu'il jouait régulièrement avec un zippo ou des allumettes, ressentant une profonde fascination pour le feu.

II. ▬ Abusé par son père depuis tout jeune, il a développé une personnalité particulière, dénuée d'empathie... jusqu'à cette personnalité antisociale qui est la sienne. Sociopathe non assumé, puisqu'il se considère normal, il sait se fondre dans la masse des quidams. La fille de sa belle-mère a elle-même été abusé par le père de Madyan après leur mariage, et que Mad n'était plus accessible, du genre à se montrer agressif et à être trop fort physiquement pour être encore celui qui subit.

III. ▬ Il est capable et a déjà fait preuve de cruauté envers les animaux, allant jusqu'à la torture et le meurtre. S'il n'est jamais passé à l'étape supérieure en s'attaquant à des êtres humains, nul doute que si cela venait à arriver, ses cibles seraient des substituts de son propre père. Du moins jusqu'à ce qu'il s'attaque réellement à sa véritable cible.

IV. ▬ Manipulateur et comédien hors pair, Madyan s'est toujours senti supérieur aux autres d'une certaine manière. Il considère d'ailleurs que ses proies qui finissent par devenir ses victimes ont mérité leur sort, parce qu'elles n'ont pas été en capacité de l'éviter, qu'elles n'ont pas été assez intelligentes pour ne pas se retrouver entre ses pattes. Mais en vérité, il a une justification pour chaque déviance dont il fait preuve. Violent, impulsif, cynique, arrogant, cruel, ... il a déjà commis plusieurs viols, par manipulation, drogue, ou tout simplement par contrainte. Jusqu'ici, personne n'a jamais osé l'ouvrir, ou... n'en a le souvenir.

V. ▬ Né au sein d'une riche famille, son père est un homme influent de la côte ouest de États-Unis, il s'en est éloigné dès son diplôme en poche, disparaissant de l'horizon de cet homme qu'il a toujours détesté. De cette femme qu'il n'a jamais considéré. De cette demi-sœur qui n'a jamais été qu'une pièce rapportée, la jugeant alors indigne d'intérêt. A côté de ça, son père lui verse toujours de l'argent sur son compte en banque, comme s'il cherchait à acheter le silence de l'enfant abusé.

VI. ▬ Il a toujours eu cette souffrance permanente au creux du ventre, sans savoir d'où elle venait, et le seul moyen de l'apaiser était/est justement de dévier des comportements habituellement attendus pour un enfant... pour un adulte. Ses parents (père et belle-mère) ont toujours dissimulé ses déviances... et comme le paternel est un type riche et influent de la côte ouest des États-Unis, tout a toujours été dissimulé, étouffé... et Madyan n'a jamais parlé.

VII. ▬ L'arrivée de Nadja à l'asile a modifié les cartes du jeu. La demoiselle, autrefois à peine formée, a été parachutée entre ses griffes par son paternel, sans qu'il ne sache si c'était volontaire ou non, s'il s'agissait d'un message... ou non. A ses yeux, elle a basculé du côté des proies, comme s'il désirait rattraper le temps perdu. Victime toute choisie, ancienne proie de son propre père comme il l'a lui-même été, mais pour qui il n'a jamais eu la moindre empathie. Mais non, il ne marche pas sur les traces de son père, il les efface, les remplace. Il lui est supérieur, et ne supporterait pas la comparaison sans basculer dans la violence. Elle... elle se raccroche à Madyan, fragile papillon qui voit en lui un soupçon de sa liberté passée, les rares instants de bonheur qui ont pu composer sa vie. Elle... qui devine le dévorant besoin de faire souffrir, de faire du mal, de se moquer de la douleur des autres, pâle reflet d'un beau-père aux déviances différentes. Le père, le fils, deux faces opposées d'une pièce dangereuse.

VIII. ▬ S'il a été embauché à l'unité psychiatrique en tant qu'aide-soignant -ce qui lui permet d'être plus près des patients qu'en tant qu'infirmier-, il possède également un diplôme d'infirmier, ayant utilisé une passerelle pour y parvenir. Reconnu comme tel, il a la possibilité d'administrer des médicaments si nécessaire, et y a naturellement accès.

IX. ▬ Madyan ne boit pas d'alcool. Jamais. Il a toujours préféré conserver sa lucidité pour observer le monde et y évoluer à sa guise. Il le connaît, le monde. Il a appris à l'apprivoiser de son regard appuyé.

X. ▬ Dominateur, depuis son père, il n'a jamais supporté la moindre figure d'autorité, ou bien très difficilement en trouvant un exutoire autre. Il a toujours été considéré comme un perturbateur à l'école, comme un emmerdeur qui ne sait pas fermer sa gueule par la police, ... jamais arrêté, mais toujours à la limite.

XI.Personnalité antisociale (sociopathie)

Personne n'a pris le temps de le diagnostiquer. Papa, maman, ont préféré faire l'autruche plutôt que de réaliser ce qu'il est. Parce qu'il l'est. Plusieurs points, trois au moins que les psy disent. Il en a déjà plus que ça.

(1) incapacité de se conformer aux normes sociales qui déterminent les comportements légaux, comme l'indique la répétition de comportements passibles d'arrestation
(2) tendance à tromper par profit ou par plaisir, indiquée par des mensonges répétés, l'utilisation de pseudonymes ou des escroqueries
3) impulsivité ou incapacité à planifier à l'avance
(4) irritabilité ou agressivité, indiquées par la répétition de bagarres ou d'agressions
(5) mépris inconsidéré pour sa sécurité ou celle d'autrui
(6) irresponsabilité persistante, indiquée par l'incapacité répétée d'assumer un emploi stable ou d'honorer des obligations financières
7) absence de remords, indiquée par le fait d'être indifférent ou de se justifier, de rechercher systématiquement des excuses plausibles pour avoir blessé, maltraité, trompé ou volé autrui.

Les personnes qui ont une personnalité antisociale manquent souvent d'empathie et tendent à être immorales, cyniques et à mépriser les sentiments, les droits et la souffrance des autres. Ils peuvent avoir une opinion orgueilleuse et arrogante d'eux-mêmes. Elles peuvent être charmeuses, superficielles et séductrices, et avoir la parole facile. Le manque d'empathie, l'opinion orgueilleuse de soi et le charme superficiel sont des caractéristiques habituellement incluses dans les conceptions traditionnelles de la psychopathie.


C'est inquiétant ? Peut-être. Pas vraiment. Il ment à longueur de temps. Il est devenu le plus grand comédien du monde, lui qui est capable de singer ce qu'il ne comprend pas. Il a compris comment le monde fonctionne, il a saisi que l'on doit s'inquiéter pour la douleur des autres, qu'il est nécessaire de se montrer "empathique". Il ne comprend pas, mais le spectacle est grandiose de perfection. Mais n'imaginez pas qu'il ne ressent rien. L'absence de sentiment ne figure pas au programme, simplement, l'égoïsme d'orgueil ne laissera de place que pour les siens. Alors non, il ne regrette pas ses actes, il éprouve une souffrance pourtant, perpétuelle, permanente, sans en connaître l'origine. Il sait juste qu'elle s'atténue, voir qu'elle disparaît totalement lorsqu'il répond à ses besoins impératifs.

Agressif avant ses 15 ans. Enfant protégé, préservé, par des parents qui avaient le bras long. Des êtres que Madyan n'a jamais aimé. Un père qui a abusé de lui durant l'enfance. Pas étonnant qu'il ait fait pipi au lit même après ses 5 ans. Il était cruel, envers les animaux. Semblait fasciné par le feu. Mais personne n'a jamais rien vu, ni rien compris.

Et aujourd'hui, n'espérez même pas qu'il reconnaisse être malade, parce qu'il va très bien selon lui, il est parfaitement normal. Avec des déviances, mais tout le monde en a, n'est-ce pas ? Et puis, il a forcément une bonne raison d'agir comme il le fait.




Une partie pour faire vivre votre personnage, des tic et manies, ça peut-être n'importe quoi, tout ce que vous voulez. Nous en demandons cependant 10 pour développer un peu. Inter has ruinarum varietates a Nisibi quam tuebatur accitus Vrsicinus, cui nos obsecuturos iunxerat imperiale praeceptum, dispicere litis exitialis certamina cogebatur abnuens et reclamans, adulatorum oblatrantibus turmis, bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

› MESSAGES : 11
› DATE INSCRIPTION : 18/07/2016



Sujet: Re: Would you mind if I hurt you ? (madyan)
Ven 22 Juil - 22:19

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.


PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

› MESSAGES : 11
› DATE INSCRIPTION : 18/07/2016



Sujet: Re: Would you mind if I hurt you ? (madyan)
Ven 22 Juil - 22:19

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.


PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

› MESSAGES : 128
› DATE INSCRIPTION : 19/06/2016



Sujet: Re: Would you mind if I hurt you ? (madyan)
Dim 24 Juil - 13:46

Coucou toi
J'adore ton personnage, alors forcément j'avais envie de poser mes griffes sur ta fiche
Si j'ai bien compris il travaille à la section des criminels ? chrisante est enfermée depuis six mois à l'hopital dans ce bâtiment, du coup ils auraient pu se rencontrer comme ça ? En fait c'est sa maladie qui me fascine parce que ce sont deux opposés, Madyan manque d'empathie, Chrisante en a beaucoup trop. Elle aurait compris qu'il cache, qu'il joue des masques en société, dès qu'elle le voit elle sent qu'il y a quelque chose qui ne va pas mais ne pourrait pas le nommer, elle sent juste qu'il y a un vide, quelque chose de malsain. Ca dépend de ce qu'il ferait avec elle, s'il a envie de la briser ou de jouer avec elle, auquel cas, elle rétorquera à chaque fois. J'ai l'image du grand sourire, il doit se réjouir de son malheur tandis que mademoiselle essaie de l'aider, elle le comprend, ne le jugera pas même si quelques fois elle peut se montrer mordante et cruelle dans ses paroles.
Je suis désolée mon idée est nulle Je voulais te demander un lien et ne pas arriver en touriste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


Sujet: Re: Would you mind if I hurt you ? (madyan)

Revenir en haut Aller en bas
 
Would you mind if I hurt you ? (madyan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» would you mind if i hurt you ? ♆ ELYAS
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» 01. Losing your mind
» 1.04 Where is my mind ?
» Well it´s been days now And you change your mind again ... feat Amber Helheim

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INSIDIOUS :: INSIDIOUS :: BLOOD UNDER YOUR NAILS :: LIENS-
Sauter vers: