AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 
L'envol des anges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

› MESSAGES : 128
› DATE INSCRIPTION : 19/06/2016



Sujet: L'envol des anges
Dim 24 Juil - 11:57

Après le déluge




NEON DEMON
Etudiante de 23 ans, passionnée et touche à tout surtout en ce qui concerne les matières artistiques, je m'ennuie rapidement, si vite que je trouve toujours des choses à faire : écrire (comme une tortue certes Arrow); lire, coder, grapher, dessiner, regarder des films et séries... Je déteste parler de moi mais je suis sur les rpgs depuis une huitaine d'année il me semble, et quand je m'en rends compte je me dis que le temps passe trop vite et que c'est de plus en plus effrayant

© crédit Odistole
nom : Erasme, une éloge à la folie, une ode à l'incompréhension, à ces sntiments nébuleux naviguant parmi les réels. Erasme qui, naguère, construisait des pages à l'amour des fous. ▲  prénom : Il sonne en trois temps, valse vibrant les r, rock au bout des lèvres an, le te se tait chuchotis dans la tendresse. Les fleurs ornent sa gorge, au loin, enfant, elle voyait les chrysanthèmes sur la tombe de sa mère.  ▲  âge et date de naissance : Vingt-cinq tonne sur le papier, encre bavant sur la blancheur éclatante, elle a perdu sa vie quand la maladie l'étouffa à l'adolescence. Des effluves de Louisiane bouillonnent dans la carne.  ▲ statut civil : Bourgeon délicat figé dans la résine de la solitude, la jeune préfère la détresse, l'imagination. ▲  orientation sexuelle : Les colosses aux mains d'argile, aux mains rudes, les hommes observés par la biche, plusieurs échos, de souvenir d'enfant quand elle choisit le titan pour une nuit. Rareté du moment, elle quitte les draps froissés à la fuite d'un amour effacé. ▲  metier : Poussin prodigue de sa promotion, elle voyait le diplome de cette écolé prestigieuse tendre la fierté, enfermée depuis, la chance évaporée ; elle était promise à l'agent sincère d'une fratrie pourchassant les criminels, profiler éteinte.  ▲  situation familiale : Décédée est la mère, elle apportait les lys chaque année, pleurait, questionnait devant le visage pétrifié du père aimant, lui aussi périt dans l'accident d'un incendie. L'orphelinat puis les foyers, elle n'a jamais eu de maisonnée. ▲  traits de caractère : Sensible - Persévérante - Réfléchie - Sincère - Délicate - Réservée - Solitaire - Attentionnée - Forte - Têtue - Téméraire - Torturée - Mordante - Fière. ▲  groupe : The Evil. ▲  crédits : Odistole

Petrichor



Ton admission
Tes tics et manies


  

L’empathie à ses mots, à ses sentiments, à ses émotions, éponge sacrifice, agneau écartelé à l’autel des traumatismes, Chrisante prend la compréhension, elle sait l’ange, les détresses ressenties par le coma des mortels, elle touche du bout de ses doigts féérique les dérives des passants, des compagnons de route. Elle pourrait s’en défaire, s’en protéger, mais la biche ne connait, elle mange des ressentis comme une nourriture avariée. Alors la cacophonie, le capharnaüm se mêle aux pensées, elle se métamorphose, devient autre. De la femme ayant tué le mari violent, du prédateur bouffant les enfants, elle sort les hypothèses toujours raison sur la langue divine, elle tient le sceptre de Cassandre, celle prédisant les malheurs, les futurs apocalyptiques, elle est celle fragile, changeable, égarée, naufragée dans une société terrible, elle se noie dans les malheurs d’autrui qu’elle possède entièrement et ce désir d’aider pour les baumer les plaies, les sévices, les effrois de ces autres qu’elle ne fréquente même pas. Elle est l’instrument de la gentillesse, le moyen de rejeter catharsis, les péchés sur le corps de la prêtresse.




1) Elle a les mots sincères, les paroles de fer ; elle s’effrene à ne pas blesser les proches auxquels elle accorde une confiance minime, pourtant le langage chevauche la pensée, inconsciente des phrases qu’elle balance à voix haute, elle est entière, l’enfant honnête.
2) Sensible est sa seconde nature, elle cache ses faiblesses sous les armures lustrées, soignées, qu’elle a construit aux fils des années ; l’orphelinat et ses voyages de malheurs. Silencieuse fée quand les questions se posent, discourtoises, amères, imprégnées d’un élan de perversité, elle est douée pour taire le jardin secret.
3) Cuisinière patiente, c’est un don qu’elle cache dans le néant de son existence, le temps lui manque pour élaborer des plats vertigineux de gourmandises ; alors, dans un carnet, elle esquisse des formes, des arabesques de poésies, les mots voltigent, la solution d’une recette. Elle gribouille sur des feuilles, dessine des figures cauchemardesques qu’elle déchire, elle est torturée et frustrée de le constater.
4) Lectrice passionnée pour les romans à chute, la fille se laisse choir sur le lit, la prose à ses paumes, elle aime à lire des enquêtes principalement, à se matérialiser, s’identifier dans les pages ; de la solution trouvée à la moitié malheureusement.
5)  Appétit de moineau, elle grignote une pomme et un verre d’eau les jours où l’esprit s’encombre des néfastes, elle se force à manger, pour remplir le ventre de santé, elle valse avec le coma, la mort s’amuse avec l’angélique enflammée. Elle n’est pas anorexique, elle est sur le barbelé du suicide au ralenti.
6) Jamais de douche mais des bains, encore pour le danger car elle s’endort et alors se noie le corps en entier, la faiblesse qui pénètre les membres, elle se réveille, en sursauté, paniquée jeune fille qui s’emmitoufle dans le moelleux d’une serviette pour se recroqueviller, allongée, dans son lit froissé.
7) Courir, tous les matins, quand l’aurore se lève de son alcôve étoilée, la silhouette sculptée glisse sur les pavés, pour sentir l’adrénaline se bousculer sous l’épiderme, et cette limite de l’évanouissement, elle flirte avec le danger.
8) Les injustices… horrible contexte, horrible idée, elle donne de son argent – la moitié de son salaire – pour supporter l’illusion d’un monde meilleur, elle est utopiste la lionne, elle qui n’hésite pas à dormir dans un carton pour rendre le prochain heureux, voir un sourire s’épanouir sur les traits figés.
9) Les robes proscrites de son vocabulaire, pour recouvrir ses formes ; le cuir, le jean, matières rugueuses à la peau toujours égratignée, blessée par ses terreurs nocturnes.
10) Elle se ronge les ongles, enfant déjà les doigts ensanglantés par les dents, les morsures, on ne s’inquiète pas de ce genre de stress, on ne lui accorde pas le terme d’automutilation, elle serre ses doigts dans des linges, des compresses peignées de carmin.  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

› MESSAGES : 128
› DATE INSCRIPTION : 19/06/2016



Sujet: Re: L'envol des anges
Dim 24 Juil - 11:57

MEFISTOFELE

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.


PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.



Dernière édition par Chrisante Erasme le Dim 24 Juil - 12:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

› MESSAGES : 128
› DATE INSCRIPTION : 19/06/2016



Sujet: Re: L'envol des anges
Dim 24 Juil - 11:58

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.


PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

› MESSAGES : 128
› DATE INSCRIPTION : 19/06/2016



Sujet: Re: L'envol des anges
Dim 24 Juil - 11:58

Un troisième on sait jamais, mais c'est à vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


Sujet: Re: L'envol des anges

Revenir en haut Aller en bas
 
L'envol des anges
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ANGÉLIQUE___ «Marquise des Anges »[5%]
» Préambule du Chapitre trois : « Anges et Démons »
» Les anges pleurent la fin du Monde...
» Anges et Démons
» Le pacte des anges [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INSIDIOUS :: INSIDIOUS :: BLOOD UNDER YOUR NAILS :: LIENS-
Sauter vers: