AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 
(raphael) come what may

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

› MESSAGES : 23
› DATE INSCRIPTION : 25/07/2016



Sujet: (raphael) come what may
Mar 26 Juil - 19:29

Titre de l'histoire




PSEUDO
ici c'est la partie hors rp, on aimerait plus en savoir sur toi, ce que tu aimes, d'où tu viens... comment tu as connu le forum et ta fréquence de connection aussi. Inter has ruinarum varietates a Nisibi quam tuebatur accitus Vrsicinus, cui nos obsecuturos iunxerat imperiale praeceptum, dispicere litis exitialis certamina cogebatur abnuens et reclamans, adulatorum oblatrantibus turmis, bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

© crédit avatar
nom : campbell, le patronyme maternel, donné avant d'être spolié, mais qu'il a toujours gardé en son être, un nom d'origine écossaise, vieille patrie oubliée et fuie par les ancêtres de sa mère. ▲  prénom : Raphael, l'ironie dans le prénom, l'espoir qui le chérissait. « Dieu guérit ». Mais guérit quoi ? Il soigne l'humanité de sa déchéance, en lavant le péché dans le sang des impurs.  ▲  âge et date de naissance : trente-trois ans, il est né en 1983, au triste crépuscule d'un treize octobre. ▲ statut civil : se complaire dans la solitude de ses jours, l'instabilité le tourmente, il n'aura peut-être jamais celle qu'il veut vraiment. ▲  orientation sexuelle : lèvres carmin, carnation de porcelaine, silhouettes sveltes et innocentes, des femmes attirent son attention, son regard. La passion sauvage et la haine se mêlent, se tressent dans une colère profonde, ancienne, l'incompréhension de son rejet. ▲  metier : les instruments dansent dans ses doigts dextres, le scalpel chante sa louange de l'excision, les pinces grincent leur appel de chair, il est chirurgien, ou du moins il le fut, mais sa vocation n'est pas de guérir, plutôt de tuer. ▲  situation familiale : une mère disparue dans les limbes, un père qui les a abandonnés, un beau-père bourreau trois pieds sous terre, une soeur précieuse à protéger mais qui désormais le fuit. ▲  traits de caractère : minutieux, intransigeant, manipulateur, dominateur, amoral, froid, méprisant, cruel, colérique, violent. ▲  groupe : the evil ▲  crédits : angie, Shakespeare

Une deuxième citation



Tes tics/manies
Tes envies de liens


 

I. Son regard. Il vous fixe, il vous harponne, il vous transperce. Il regarde ses interlocuteurs droit dans le fond des yeux, peut-être même scrute-t-il leur âme, pour y déceler quelque travers. Et si l'on tente de déceler ce qui traverse le fond de son azur glacial, on y aperçoit un roc inébranlable, la dureté propre à ceux qui ne ressentent aucune empathie.
II. Sa voix. Douce comme le velours, tranchante comme un poignard, l'intonation est choisie, feinte selon ce qu'il désire soutirer de son entourage. Il sait imiter la compassion, la complicité. Il sait se montrer sec, autoritaire, menaçant. Il sait faire mine de s'intéresser à autrui, à se rendre serviable, à résoudre les problèmes. Mais au fond, tout ce qui compte, c'est son égo. Ce moi qui est l'unique notion pleine et entière qu'il a de l'univers.
III. Son sourire. Il étire souvent ses lèvres fines, les recourbe en un rictus doucement moqueur, hautain. Il peut se faire authentique, amusé, doucereux, mais aussi se tordre de cruauté et de sadisme.
IV. Sa tenue. Toujours propre sur lui, dans un soucis d'élégance, il est impeccable. Il semble friand de vêtements sobres mais cintrés, dégageant une grande estime de soi. Malgré son emprisonnement, son paraitre doit lui sembler parfait.
V. Sa démarche. Il se tient droit, le cou et les épaules raides, comme dans une posture quelque peu défensive, sur le point de contre-attaquer au moindre dérangement. Là où il va, c'est d'un pas sûr, presque conquérant : il veut dominer son monde, il veut contrôler son univers.
VI. Sa musique. Elle résonne, inlassable, elle fredonne sur ses lèvres. Il aime la musique, celle de Beethoven. Puissante, violente, comme lui. La 9ème symphonie lui donne le frisson. Il l'a toujours écoutée en travaillant au bloc opératoire. Peut-être même l'a-t-il entonnée en opérant ses victimes.
VII. Ses talents. Il ne fait aucun doute qu'il a été un chirurgien talentueux. Le geste précis, le doigté d'un chef d'orchestre, l'instinct décisif. Il incise, il inspecte, il recoud. Il semble fasciné par les chairs, leur fragilité, la simplicité et la netteté de la coupure mortelle.
VIII. Son égo. Lui. Moi. C'est tout ce qui compte, même si cela ne semble pas évident de premier abord. Ce qu'il a accompli, de bien et surtout de mal, c'est surtout pour lui, même s'il ne le laisse pas entendre de cette manière. Sa colère, sa haine, sa vengeance. Sa convoitise, sa frustration. Il ne veut pas le bien de quiconque, seulement sa propre satisfaction.
IX. Son monde. Il le manipule en se croyant tout puissant. Il se sert des autres et les jette. Il est incapable de vraiment s'attacher, mais c'est un comédien dans l'âme. Il sait imiter des émotions qu'il ne peut ressentir. Il sait paraitre comme ce que la société voudrait qu'il soit. Mais ce n'est qu'une illusion.
X. Son passé. Il n'en parle pas. Pas gratuitement en tout cas. Il n'aime pas se révéler, préfère inventer ou détourner la question. Il prétend que ce n'est pas de la gêne, seulement sa façon d'être. Le secret, le silence. Il a longtemps observé avant de passer enfin à l'action et semble avoir gardé ce trait.
XI. Sa fin. Trois mois que la sentence de son jugement a été prononcée. Trois mois qu'il est enfermé à Baltimore. Sa haine ne fait que croitre dans les méandres de sa noirceur, il n'oublie pas comment il est arrivé là.




uc

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

› MESSAGES : 23
› DATE INSCRIPTION : 25/07/2016



Sujet: Re: (raphael) come what may
Mar 26 Juil - 19:30

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.


PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

› MESSAGES : 23
› DATE INSCRIPTION : 25/07/2016



Sujet: Re: (raphael) come what may
Mar 26 Juil - 19:30

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.


PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

› MESSAGES : 23
› DATE INSCRIPTION : 25/07/2016



Sujet: Re: (raphael) come what may
Mar 26 Juil - 19:30

+1 au cas où
A vous ! Je ne mords pas, ou pas trop fort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

› MESSAGES : 40
› DATE INSCRIPTION : 18/07/2016



Sujet: Re: (raphael) come what may
Mer 27 Juil - 12:09

j'ai décidé qu'il fallait qu'on se trouve un truc mais je sais pas encore quoi
déjà, je ne pense pas que ça puisse être positif, parce que même si Raph a l'air propre sur lui, on sent bien qu'il est tout de même un peu dangereux ce gars. alors j'ai un soupçon d'idée : Louison aurait croisé Raph à plusieurs reprises, quand il arrive à se faufiler dans le quartier des criminels pour aller voir sa femme, et à chaque fois il en aurait eu froid dans le dos, de savoir que sa femme vit avec ce type juste à côté d'elle. (bon c'est à approfondir mais c'est un début d'idée)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

› MESSAGES : 128
› DATE INSCRIPTION : 19/06/2016



Sujet: Re: (raphael) come what may
Mer 27 Juil - 19:29

C'est à mon tour de frapper à ta porte (déjà j'aime beaucoup ton style ! bhujbnj )
Je me disais que Chrisante pourrait être l'une des rares à se méfier de lui et de ses jolis sourires, elle sait bien qu'il est dangereux, intelligent ce qui le rend totalement dérangeant, sauf que comme ils sont dans le même bâtiment je pense qu'ils sont amenés à se côtoyer certainement. J'imagine qu'ils se cherchent pour lui ça serait un jeu tandis que pour elle, ça l’énerverait beaucoup et comme elle ne sait pas garder sa politesse dans ce genre de situation... Surtout que celle qui ramasserait les problèmes c'est elle, alors qu'il l'aurait provoqué
C'était une petite idée comme ça, mais je suis sûre qu'on peut la développer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

› MESSAGES : 66
› DATE INSCRIPTION : 18/07/2016
Age : 24



Sujet: Re: (raphael) come what may
Mer 27 Juil - 19:39

Il y a une petite place pour moi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

› MESSAGES : 23
› DATE INSCRIPTION : 25/07/2016



Sujet: Re: (raphael) come what may
Mer 27 Juil - 23:07

Du joli monde

Louison : c'est déjà une idée et puis je pense que ça se tient. Raph est incarcéré depuis trois mois, donc la première fois que Louison aurait pu le croiser, Raphy était encore dans une période instable émotionnellement. Malgré son air calme, il aurait un peu tourné en cage les premières semaines, le temps de se ressaisir. Un peu comme un chien fou, manque plus que l'écume aux lèvres et on a le tableau La deuxième fois, si ça s'est passé après cette phase d'accoutumance à l'enfermement ( ), je pense que Raph aurait prêté attention à l'allée et venue de Louison. Un peu comme un chat qui regarde passer une souris. Ça pourrait l'amuser de lui faire froid dans le dos justement. Du coup il aurait cherché à en savoir du pourquoi du comment ce type qui dort pas chez les criminels débarque dans leur quartier. Donc si tu veux on peut développer sur la voie du Raph qui se plairait à lui faire peur à chacune des visites de Louison ?

Chrisante : merci pour le compliment J'aime bien ton idée, ça peut amener à des situations assez drôles, enfin drôle, du point de vue de Raph Arrow Je pense qu'au début de sa détention, il était sûrement considéré comme dangereux donc ne pouvait pas se mêler aux autres mais après s'être tenu bien sage, à sa première "sortie" au milieu des autres détenus, il aurait fait en sorte de dérouler son petit jeu pour entrer dans les bonne grâces de tout le monde ? Et ça n'aurait pas pris avec Chrisante. Au début ça l'aurait frustré qu'elle le voit d'un mauvais oeil. Mais à force de tenter de l'amadouer, il a pu sentir que c'est dans son caractère de s'emporter facilement dans ses mots, du coup oui, ça serait devenu un jeu pour lui. Quitte à faire en sorte de faire retomber sur elle des fautes à lui ? Même si je ne sais pas trop de quoi

Gillian : Bien sûr ! Est-ce qu'il arriverait néanmoins à Gillian de se balader côté quartier criminel ? A moins qu'ils n'aient pu se croiser au hasard d'une des coupures de courant qui a ouvert les portes ? De quel genre de lien as-tu besoin, ou qu'est-ce que tu aimerais concernant Raph ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

› MESSAGES : 66
› DATE INSCRIPTION : 18/07/2016
Age : 24



Sujet: Re: (raphael) come what may
Jeu 28 Juil - 3:19

Gillan est une fille curieuse, alors elle pourrait s'aventurer là et croiser le chemin de Raphael.

J'aimerais bien un protecteur ou un truc dans le genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

› MESSAGES : 23
› DATE INSCRIPTION : 25/07/2016



Sujet: Re: (raphael) come what may
Jeu 28 Juil - 10:20

La curiosité est un vilain défaut, parait-il

Alors le truc, c'est qu'il va falloir trouver une excellente raison pour que Raphael devienne son protecteur. Il ne le ferait pas par bonté d'âme, parce qu'il ignore totalement cette notion. Du coup, il faudrait que ça lui apporte quelque chose en retour, sans que Gillian en soit consciente. Ah et aussi, la protéger de quoi ou de qui ? (à vrai dire la seule personne qu'il a voulu protéger dans sa petite vie, ça a été sa soeur, mais je ne sais pas si ça a vraiment fonctionné ) Pour l'instant, il ne prendrait pas de risques inutiles. Son but c'est de pouvoir sortir de là, donc en amadouant son entourage, les médecins, gardiens et compagnie.

Donc voilà, il faut qu'on trouve une raison qui le ferait se montrer bienveillant envers Gillian. La curiosité de celle-ci ? Le fait qu'elle ne sache pas du tout à quel genre de type elle s'adresse ? Il faudrait voir ce qu'ils auraient pu se dire lors de leur première rencontre, je pense que ça pourrait déterminer la suite.

De plus, ils ne pourraient que se voir assez rarement vu qu'ils ne sont pas du tout dans les mêmes quartiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

› MESSAGES : 40
› DATE INSCRIPTION : 18/07/2016



Sujet: Re: (raphael) come what may
Jeu 28 Juil - 11:07

rah oui c'est tout bon ça et comme Louison il a quand même sa petite fierté, son petit côté insolent, il finirait par essayer de reprendre contenance au fur et à mesure, et il finirait par retrouver son petit côté "tu me fais pas peur, pauvre con", juste dans sa façon d'être, de le regarder, et je doute que ça plaise à Raph. mais dans le fond, Louison serait mort de trouille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

› MESSAGES : 66
› DATE INSCRIPTION : 18/07/2016
Age : 24



Sujet: Re: (raphael) come what may
Jeu 28 Juil - 16:28

Gillian a tendance à être curieuse, alors elle irait vers Raphael, sans savoir qui il est réellement.

Ouais, il faut trouver comment ils se sont rencontrés et tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

› MESSAGES : 23
› DATE INSCRIPTION : 25/07/2016



Sujet: Re: (raphael) come what may
Jeu 28 Juil - 16:44

Louison : je doute que ça lui plaise aussi surtout le "pauvre con" sous-entendu il pourrait tenter de le provoquer, du coup. est-ce qu'il pourrait découvrir que c'est sa femme que Louison vient visiter de temps en temps ? Il pourrait le faire flipper sur ce point si Raph enrage du côté fierté de Louison (à vrai dire, ça l'amuserait en même temps)

Gillian : pourquoi ne pas tenter cette première rencontre en RP ? pendant une nuit où les portes étaient ouvertes, Gillian qui se balade côté quartier criminel et qui croise la route de Raphael.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

› MESSAGES : 128
› DATE INSCRIPTION : 19/06/2016



Sujet: Re: (raphael) come what may
Jeu 28 Juil - 17:01

Citation :
Chrisante : merci pour le compliment J'aime bien ton idée, ça peut amener à des situations assez drôles, enfin drôle, du point de vue de Raph Arrow Je pense qu'au début de sa détention, il était sûrement considéré comme dangereux donc ne pouvait pas se mêler aux autres mais après s'être tenu bien sage, à sa première "sortie" au milieu des autres détenus, il aurait fait en sorte de dérouler son petit jeu pour entrer dans les bonne grâces de tout le monde ? Et ça n'aurait pas pris avec Chrisante. Au début ça l'aurait frustré qu'elle le voit d'un mauvais oeil. Mais à force de tenter de l'amadouer, il a pu sentir que c'est dans son caractère de s'emporter facilement dans ses mots, du coup oui, ça serait devenu un jeu pour lui. Quitte à faire en sorte de faire retomber sur elle des fautes à lui ? Même si je ne sais pas trop de quoi

Elle ne devient vulgaire sans raison, il faut vraiment qu'on la cherche un peu avant qu'elle sorte de ses gonds, du coup je pense qu'elle garderai ses distances, ou lui répondrait d'une manière très mordante. Quand j'y pense, je me dis qu'il serait la cause de pas mal de ses soucis à l'hopital, déjà qu'elle essaie de faire un deuil sur sa vie. Elle pourrait devenir une souris pour lui, et lui le chat, en fait j'en reviens à mon premier poste avec le jeu malsain qu'il entretient aux dépends de Chrisante
Donc tout me semble parfait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

› MESSAGES : 40
› DATE INSCRIPTION : 18/07/2016



Sujet: Re: (raphael) come what may
Jeu 28 Juil - 20:07

on pourrait même jouer en rp le jour où Raph découvre la vérité, ça pourrait être sympa comme situation – ni sympa ni drôle en vrai, mais bon, pour nous si, à écrire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


Sujet: Re: (raphael) come what may

Revenir en haut Aller en bas
 
(raphael) come what may
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La justice de Raphael [Terminé]
» Décès du papa de Raphael Tilliard
» Viens après voir vu Raphael [PV Luna]
» Au bar de l'hotel Raphael
» Signature de contrat - Raphael Diaz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INSIDIOUS :: INSIDIOUS :: BLOOD UNDER YOUR NAILS :: LIENS-
Sauter vers: