AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 
death march.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Invité


Sujet: death march.
Lun 1 Aoû - 14:42

death march




PSEUDO
ici c'est la partie hors rp, on aimerait plus en savoir sur toi, ce que tu aimes, d'où tu viens... comment tu as connu le forum et ta fréquence de connection aussi. Inter has ruinarum varietates a Nisibi quam tuebatur accitus Vrsicinus, cui nos obsecuturos iunxerat imperiale praeceptum, dispicere litis exitialis certamina cogebatur abnuens et reclamans, adulatorum oblatrantibus turmis, bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

© crédit avatar
nom : taro. surhomme, damné, héros sans panache, immortel incompris, mort-vivant. le jaune trône en traître sur sa sépulture alors qu’il sourit, la mort dans l'âme.  ▲ prénom : aaron. dernier hameçon avant la vie, le souvenir douloureux d’une famille encombrante, de cabanes dans les bois, de caresses innocentes mais cruelles.   ▲  âge et date de naissance : les dates se mélangent, les fêtes et les anniversaires. c’était en octobre, le treize, peut-être le seize. il vérifie encore régulièrement sur ses papiers d’identité. (trente-trois ans)statut civil : impossible de briser la vitre qui les sépare. il s’efforce de se souvenir, de la voir autrement que dans son dernier habit, de lui redonner vie, au téléphone. il questionne et répond à voix haute, supplie et peste contre ses démons.orientation sexuelle : la gueule du loup, n’importe qui, n’importe quoi pourvu qu’il se sente misérable. ▲  metier : le travail à la chaîne, les mains abîmés, le corps rompu. des pièces remplaçables, une compétition outrancière qui n’arrange que le patronat. une odeur nauséabonde reconnaissable entre mille. il a toujours aimé ce boulot, petit kapo débile qu’on nomme pour faire taire les plus septiques. ▲  situation familiale : le dégoût, l’humiliation par le reflet de soi, de lui. c’est son regard qu’il voit quand il sort de la douche. la haine décousue qu’il peine à croire alors qu’il jure et parjure, étouffé et suffoquant, le regard vide, hypnotisé par cette fresque murale. ces clowns sont à vomir, pourquoi se moquent-ils toujours de lui? la mère qu’il supplie, victime collatérale d’un amour corrosif, destructeur. et puis sa fille, xanthia, parasite salutaire qu'il rêve de violenter.traits de caractère : L’animal s'apitoie, se débat, et s’abandonne. Il lui arrive de remuer la queue, parfois, besoin maladif de reconnaissance, de se sentir unique. Le garçonnet a peur mais il se terre, il s’est terré toute sa vie, se cachant derrière une existence banale mais ô combien rassurante, s’occupant l’esprit de sermons inspirés. Culpabilité piquante, il ne s’aventure jamais hors des sentiers battus, son existence est réglée comme une pendule, un vieux meuble qu’on pense pouvoir poncer et récupérer. Il n’a jamais choisi que vérité à action ou vérité. Son calme apparent cache bien plus de violence qu’il n’y parait. Une violence qui lui joue des tours quand la dépression reprend ses droits et qu’il finit la tempe sur la chaussée dans son propre vomi à maudire sa petite vie bourgeoise sans vague ni remous. Que le diable s’empare de ses bons sentiments, qu’il se surprenne à éprouver de l’empathie pour son père et de la haine pour sa fille. La mort est préférable à ce monstre dévorant, répugnant mais passionné. ▲  groupe : The Martyr dude. ▲  crédits : Eden Memories.

heaven was full



Ta maladie
Tes tics et manies


 


Cotard delusion.
C’est pas un asile.
Ces médecins ne sont pas réels.
Ces patients n’existent pas.

Je ne dors pas, je suis mort d’un accident de la route le deux janvier de cette année.
C’était ma faute, je distinguais à peine les autres voitures. C’était ma faute, overdose médicamenteuse sans ordonnance.
Elle est passée à travers le pare-brise avant même la chute dans le ravin.
L’épopée prend fin, c’était ce que je voulais, c’était secrètement ce que je voulais. Sa présence me donnait le courage de le faire, encore, de mettre un point définitif à cette existence morne et douloureuse.

Tuer le père, tuer la fille. Mes démons intérieurs.
Dernière mission, je pensais ça facile, du moins au début ; me voilà bloqué ici à errer comme une âme en peine au milieu de ces hologrammes. Mon seul réconfort réside dans ces appels, ses encouragements me donnent du baume au coeur.

Tu ne manges plus, tu ne bois plus, tu ne baises plus. Soit, les médecins sont là pour saboter tes efforts. Ils se marrent quand tu oses manifester ton absence de pouls. Ils se moquent comme ces clowns, c’est ça, ceux sont des clowns en blouse blanche. Tu les détestes, tu te débats, tu détestes cet endroit. Tu pourris de l’intérieur, ton sourire s’effrite, et alors? Tu n’es pas fou, ton coeur a seulement cessé de battre.


Les juges.
Les flashs, les regards curieux, ils viennent chercher le monstre.
Ils ne trouveront rien.
L’avocat m’a donné la partition. C’est sa première affaire.
Cherchant la compassion, l’histoire sordide de l’enfant abusé.
Cherchant Xanthia désespérément
Menottes aux poignets.
Homicide involontaire vs. Dépression clinique.
On m’envoie chez les fous.
Je m’en perds
Je m’empire.  




Une partie pour faire vivre votre personnage, des tic et manies, ça peut-être n'importe quoi, tout ce que vous voulez. Nous en demandons cependant 10 pour développer un peu. Inter has ruinarum varietates a Nisibi quam tuebatur accitus Vrsicinus, cui nos obsecuturos iunxerat imperiale praeceptum, dispicere litis exitialis certamina cogebatur abnuens et reclamans, adulatorum oblatrantibus turmis, bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.




Dernière édition par Aaron Taro le Mar 2 Aoû - 13:53, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité


Sujet: Re: death march.
Lun 1 Aoû - 14:42

Titre de l'histoire


Une petite citation

Vous voilà arrivés à la deuxième partie, plus quelques minutes sur votre clavier pour former une histoire et la fiche sera complète. Nous avons d'ailleurs très hâte de lire la genèse de votre personnage et pour cela un minimum de 500 mots est demandé. Inter has ruinarum varietates a Nisibi quam tuebatur accitus Vrsicinus, cui nos obsecuturos iunxerat imperiale praeceptum, dispicere litis exitialis certamina cogebatur abnuens et reclamans, adulatorum oblatrantibus turmis, bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

Une deuxième citation
Revenir en haut Aller en bas

avatar

› MESSAGES : 128
› DATE INSCRIPTION : 19/06/2016



Sujet: Re: death march.
Lun 1 Aoû - 15:07

Je veux la suite
Déjà j'applaudis le choix d'avatar, il est rare et si beau, et il dégage quelque chose de particulier cet homme comme ta plume en fait, je crois que je suis amoureuse déjà de ton personnage. Donc je suis genre très très curieuse, je plante ma tente, et je commence déjà à faire des hypothèses Puis le pseudo, enfin tous ces choix donnent envie de te demander un lien et de rp avec toi
Bienvenue chez toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité


Sujet: Re: death march.
Lun 1 Aoû - 17:54

Elle arrive doucement mais sûrement, amen.
Comme c'est bien. Je savais pas trop si c'était possible de prendre ce bon vieux Alain à cause de cet écart de cinq ans parce que 75 ans ça faisait vieux quand même pour Aaron. Tes hypothèses doivent vendre du rêve, dommage que je ne puisse pas extirper ta cervelle pour ma fiche. :huh:
Merci beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

› MESSAGES : 128
› DATE INSCRIPTION : 19/06/2016



Sujet: Re: death march.
Lun 1 Aoû - 18:04

T'inquiète pour l'avatar tu peux le prendre jeune, surtout que bizarrement je crois qu'il a plus de ressource quand il est jeune, en même temps c'est normal tu me diras
Il a déjà tué du coup ? si oui ça serait plutôt dans les Martyr ou Evil qu'il se situe, après ça dépend, sa maladie est fascinante, j'ai pas tout bien compris mais j'ai bien ressenti en tout cas C'est fourbe, je l'adore ton personnage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité


Sujet: Re: death march.
Lun 1 Aoû - 19:27

C'est qu'il a pris cher Alain avec les années. Je suppose qu'on préfère se souvenir de lui comme ça. Bah oui et non, sa femme et morte à cause de sa tentative de suicide ratée et même si c'est ce qu'il souhaitait (c'est un gros lâche qui ne voulait pas mourir seul) il a pas oeuvré dans ce sens non plus (j'pense qu'il prévoyait l'overdose bien avant de prendre le volant). Manque de bol sa femme est morte et pas lui. Du coup là il pense qu'il est mort aussi mais qu'il doit accomplir certaines choses (comme tuer son père et sa fille) pour aller au paradis rejoindre sa femme (quel est le fuck oui oui). Que l'asile est une sorte de purgatoire qu'il doit décrypter afin d'en sortir. Sauf que ça fait un moment qu'il est ici et qu'il s'impatiente. Du coup, il rejette la faute sur les médecins et ses hallucinations n'aident pas. Après dans les faits je ne l'imagine pas d'une dangerosité extrême puisque le syndrome de Cotard apparait rarement sans dépression clinique (oui la tentative ratée n'y est pas étrangère What a Face). Après son délire et ses hallucinations peuvent conduire à quelques incidents, j'dis pas, mais il serait plus à même de se taillader lui-même. :huh:
Tout ça pour dire que j'hésite entre The Soldier et The Martyr.
C'est adorable, moi j'ai hâte de découvrir tous vos personnages, ça doit dépoter, j'ai trop hâte de rp.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

› MESSAGES : 128
› DATE INSCRIPTION : 19/06/2016



Sujet: Re: death march.
Lun 1 Aoû - 20:20

D'accord je comprends beaucoup mieux comme ça, et je dois dire que ton idée est juste merveilleuse, franchement des personnages comme ça on n'en voit pas, on n'en voit jamais en fait (Insidious est fait pour ça d'ailleurs, je suis heureuse de l'avoir construit tellement les personnages sont tous différents les uns des autres avec leur dose de folie :dead:). J'avais bien ressenti le petit qui a de la tristesse, et le suicide manqué avec la femme dedans C'est pas drôle mais quand même c'est ironique
Bon j'ai hâte de lire la suite et de te demander un rp du coup ! Je pense que tu peux le placer dans les martyrs il a été jugé non responsable de ses actes ? Ou il a juste été hospitalisé de plein gré ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

› MESSAGES : 66
› DATE INSCRIPTION : 18/07/2016
Age : 24



Sujet: Re: death march.
Mar 2 Aoû - 0:32

Bienvenue et bon courage pour le reste de ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

› MESSAGES : 39
› DATE INSCRIPTION : 27/07/2016



Sujet: Re: death march.
Mar 2 Aoû - 8:15

BIenvenue parmi nous! Tout comme la belle Chrisante, j'ai très hâte d'en lire plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

› MESSAGES : 40
› DATE INSCRIPTION : 18/07/2016



Sujet: Re: death march.
Mar 2 Aoû - 16:45

mon dieu, ce personnage j'ai lu ce que tu as écris pour expliquer à Chris, et bordel, que c'est bien pensé. Ca me fait beaucoup pensé à Laeddis dans Shutter Island, ça va être intense à jouer, un personnage qui se perd dans l'illusion bon courage pour ta fiche et vivement que tu sois officiellement des nôtre pour voir ce que tu vas en faire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

› MESSAGES : 96
› DATE INSCRIPTION : 16/06/2016



Sujet: Re: death march.
Mar 2 Aoû - 18:32

bienvenue je viens de dévorer le début de ta fiche c'est beau, ça promet, j'ai peur pour la suite de la vie d'aaron et alors, ce choix de maladie comme louison, ça me fait penser à shutter island (ce film où on devient aussi cinglé que le patient ). hâte d'en lire plus


LA NUIT JE MENS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

› MESSAGES : 128
› DATE INSCRIPTION : 19/06/2016



Sujet: Re: death march.
Mar 9 Aoû - 12:00

Coucou

Le délai de ta fiche est maintenant dépassé, nous aimerions bien avoir de tes nouvelles car sans cela nous serons obligés d'archiver ta fiche et de supprimer ton compte

Il te reste trois jours de sursis néanmoins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


Sujet: Re: death march.

Revenir en haut Aller en bas
 
death march.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eleksyonaval March 20th: Street Gangs Vs Suite Gangs - Le même chose!
» Commande Death at Koten
» Cities of Death
» Mes Death Skullz
» Death Guard contre Crimson Fist de Tarkand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INSIDIOUS :: INSIDIOUS :: CAMISOLE-
Sauter vers: