AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 
Anton - This is my life

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

› MESSAGES : 21
› DATE INSCRIPTION : 19/07/2016



Sujet: Anton - This is my life
Mer 20 Juil - 8:38

Madness is just a point of view






© Miss Pocket
nom :  Jenkins ▲  prénom : Anton, prénom donné au hasard, grâce à un jeu de fléchettes et un calendrier sur le mur, parce qu'il fallait bien donner un prénom au bambin ▲  âge et date de naissance : 45 ans, né un certain 10 Février ▲ statut civil : célibataire ▲  orientation sexuelle : homosexuel, mais ça n'a pas vraiment d'importance  ▲  metier : Résident  permanent de l'hôpital. Il n'a pas d'autres fonction sur terre que celle-ci ▲  situation familiale : Père décédé il y a vingt ans, mère morte alors qu'elle lui donnait la vie. Fils unique. ▲  traits de caractère : Solitaire - Méfiant - Obéissant - Lucide sur sa situation - Sarcastique - Peu bavard - Malin - Calme - Emotif - Influençable ▲  groupe : The Martyr ▲  crédits : Miss Pocket

Une deuxième citation



Ta maladie
Tes tics et manies


 

Schizophrénie...c'est le mot qu'ils ont prononcé. Schizophrénie, c'est le verdict qui est tombé. Ainsi c'est comme cela que l'on nomme ce qu'il ressent ? Les voix dans sa tête ont un nom. Anton n'aurait su dire s'il avait été soulagé ou pas lorsque le Tribunal, bien que le reconnaissant coupable de meurtre, avait "justifié" son geste par cette maladie mentale dont il ignorait qu'il était atteint. Ces voix l'ont accompagné pendant huit ans, pendant huit ans elles lui ont dit quoi faire pour se débarrasser de cette souffrance physique et morale qu'on lui imposait depuis l'enfance. Pendant ces huit années, Anton a résisté, il a essayé, il savait que ce qu'Elles lui proposait comme alternative n'était pas bien, non, il ne devait pas leur obéir et pourtant, à vingt-cinq ans, il a cédé. A vingt-cinq ans il s'est laissé aller, il s'est laissé envahir par ces présences et les a laissé maîtresses de la situation. Aujourd'hui, elles lui parlent encore, oh elles sont un peu plus tranquilles, mais à la moindre provocation qu'Anton subit, ses "amies" lui donnent de nouveaux conseils et là où il est maintenant il sait qu'il ne pourra plus jamais leur obéir. De toute façon, il a tué son père, même si aujourd'hui encore, il ne comprend pas comment il a pu faire une telle chose ? Est-ce qu'il regrette ? Le plus étrange, c'est que non, il ne le regrette pas. Pour une fois, il avait été bien conseillé.




1 - Anton n'était pas un élève doué, à l'école ses professeurs se plaignaient souvent de lui. Non pas parce qu'il était bavard, mais parce que, au contraire, on ne l'entendait jamais. Il entrait en cours, allait s'installer à sa place dans le fond de la classe et passait tout le cours le regard fixé sur le tableau ou sur le professeur. Son regard était souvent éteint, comme si son corps était là, mais son esprit était absent. Bien sûr les professeurs se plaignaient à son père et bien sûr son père le punissait, mais en réalité, Anton savait bien que ce n'était qu'un prétexte, qu'il aurait trouvé autre chose de toute façon.

2 - L'homme ne regarde jamais les gens dans les yeux, il évite autant que possible le regard d'autrui parce qu'il sait qu'on voit beaucoup trop de choses dans un regard, on s'imagine également beaucoup trop de choses. Il s'entraîne à cela depuis qu'il est tout petit, il n'a jamais soutenu le regard de qui que ce soit plus de quelques secondes. Si on le force à le faire, il peut faire de véritables crises de panique.


3 - Quand il se sent "agressé" par quelque chose ou quelqu'un, il retourne dans la bulle psychologique qu'il s'était crée à l'époque où il vivait avec son père. Dans cette bulle il se sent bien, il se sent protégé. S'il le pouvait, il y resterait éternellement, mais il sait que c'est impossible, il sait qu'il doit "revenir" de temps en temps, juste histoire de montrer qu'il n'est pas qu'un coquille vide.

4 - Autour de son cou se trouve une chaîne et sur cette chaîne il y a un médaillon, c'est la médaille de baptême de sa mère, le seul souvenir qu'il a d'elle. Elle qu'il n'a jamais connu. C'était l'objet de la dernière dispute entre son père et lui, une dispute pour une raison futile, comme à chaque fois, mais cette fois-là fut la dernière.


5 - Si vous entendez Anton fredonner, alors vous pouvez être certain qu'il entend de nouveau ses "amies" dans sa tête. S'il fredonne, c'est pour oublier qu'elles lui font peur. S'il fredonne c'est parce qu'il veut couvrir leurs voix, il aimerait tellement que quelqu'un les fasse taire pour de bon.


6 - Anton a l'habitude de la solitude et parle très peu. La seule personne avec qui il a des conversations à peu près normales, c'est avec son psychiatre référent. Ce n'est pas parce qu'il l'apprécie plus que quelqu'un d'autre dans cet endroit, non, c'est juste qu'il pense que peut-être cette personne pourra l'aider, peut-être que son psy réussira à faire taire les voix. Depuis vingt ans qu'il est là, il commence un peu à désespérer, mais il continue quand même de voir régulièrement son psy, c'est devenu une habitude de vie, une routine, c'est rassurant.


7 -  Anton aime beaucoup la lecture. Quand il était plus jeune, il s'évadait pendant des heures dans des livres aux récits variés. C'était, la plupart du temps, des romans d'aventure. Il rêvait également d'un super-héro qui viendrait le sauver, mais jamais personne n'est venu, il a donc dû se sauver tout seul...le résultat ne fut pas très probant.



8 - Depuis vingt ans qu'il est à l'hôpital, il connaît par coeur le moindre recoin des endroits où il est autorisé à aller. C'est un prisonnier...ou un patient exemplaire, jamais il n'a cherché à s'évader. D'abord parce qu'il sait pertinemment que c'est impossible et ensuite, entre ces murs il se sent protégé alors il ne risque pas de vouloir les quitter.


9 - Il a souvent des cauchemars dans lequel il revoit son père armé d'un fouet ou d'un martinet. Il le voit dans l'état dans lequel il l'a vu la dernière fois, c'est-à-dire avec un énorme trou sanguinolant à la place du coeur. Il lui faut en général trois heures après qu'il se soit réveillé pour se remettre de ce cauchemar quand il le fait.


10 - Anton est né à Baltimore et n'en est jamais parti. Les voyages scolaires n'étaient pas pour lui, son père trouvait toujours une bonne excuse à donner. Plus tard, lorsqu'il fut devenu adulte, le jeune homme ne voyait tout simplement pas l'intérêt d'aller voir le "monde extérieur", il n'avait rien à y faire.





Dernière édition par Anton Jenkins le Mer 20 Juil - 8:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

› MESSAGES : 21
› DATE INSCRIPTION : 19/07/2016



Sujet: Re: Anton - This is my life
Mer 20 Juil - 8:39

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.


PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

› MESSAGES : 21
› DATE INSCRIPTION : 19/07/2016



Sujet: Re: Anton - This is my life
Mer 20 Juil - 8:39

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.


PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

› MESSAGES : 21
› DATE INSCRIPTION : 19/07/2016



Sujet: Re: Anton - This is my life
Mer 20 Juil - 8:39

A ajouter :



Voilà, vous pouvez demander
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


Sujet: Re: Anton - This is my life

Revenir en haut Aller en bas
 
Anton - This is my life
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INSIDIOUS :: INSIDIOUS :: BLOOD UNDER YOUR NAILS :: LIENS-
Sauter vers: